vendredi 28 septembre 2012

Tout un trafic sur la baie de Gaspé.

De bon matin,
la visite
est
arrivée,

deux 
pleine cargaisons.

 Je me 
suis
permis, 
de saisir,
juste 
pour
Vous,
le ballet 
de 
ces géants des mers.


                                                      L'un d'eux est tellement énorme,
                                               qu'il m'a fallut m'y prendre
à deux fois pour le saisir. 















                                                     Le vas et viens est incessant,
                                               entre les bateaux
et la terre ferme.
                                              Les navettes débarquent sans arrêt,
                                            leur flot d'humains,
                                           à un point tel, que
                                              le pont qui enjambe la rivière York pour
                                          accéder au centre ville de Gaspé est surpeuplé.
                                                 Un service de transport aérien a dut être
                                            mis en place, pour répondre à la demande.
                                                Traversant les siècles,
                                          ce personnage historique a été invité
                                          pour accueillir les visiteurs qui
                                          quelques années après lui,
                                          sont venus découvrir notre coin d'amérique.                                       
                                                       Bien sur,
                                                 tout ce vas et viens,
                                                sur la baie de Gaspé,
                                                se fait sous la surveillance
                                                de celle à qui rien n'échappe,
                                                Elle observe attentivement
                                                et avec affection,
                                                tous ces gens
                                                qui arrivent
                                                à bon port.
                                               Et dire, qu'en fin de semaine,
                                             ce sont trois cargaisons qui sont attendus...

mercredi 19 septembre 2012

Un bien beau projet, en voie de réalisation.

Elle
est
née
de 
l'imaginaire 
de certaines,
Elle
a fait
un 
bon 
bout de chemin
dans 
l'imaginaire 
de tous.
Elle 
était 
attendue
depuis
un bon bout,
puis, 
ce matin là,
Elle surgit
du sol.
Telle
un 
phare,
Elle scrute 
le 
large, 
comme 
tellement 
de femmes
avant Elle.






                                                                    L'artiste qui l'a créée,
                                                               est sur le terrain,
                                                               pour s'assurer qu'Elle sera
                                                              telle, qu'elle l'a conçut,
                                                             la sculpteure Mao, n'hésite
                                                             pas un seul instant à mettre la main
                                                             à la pâte, pour qu'Elle
                                                             rayonne sur toutes les femmes.













Pour en connaitre plus, sur ce très beau projet, c'est ICI.
Le site qui suit, est le site officiel de celle qui est devenue notre amie...
        http://enmemoiredelle.com/                                    Après une journée entière de pluie,
                                          je reviens auprès d'Elle,
                                         Elle a déjà,son enveloppe presque au complet.
                                                  Elle trône, là, sur la côte
                                              tout près de l'oeuvre des frères Bourgault,
                                             que nous apercevons au premier plan.
                                                La sculpteure Mao, ne ménage aucun effort,
                                            pour donner à son oeuvre,le fini qu'elle mérite.    





                                                                   une retouche ici,

                                                                un petit coup de truelle là,
                                                                    un nez corrigé ici

                                                                 l'artiste, ne laisse rien
                                                              au hasard.


                                                                  Elle est très belle, de dos,
                                                                   
                                                                comme de face.

Elle est maintenant
libérée
de ses 
cadres,
elle
trône
en reine, 
là haut
sur sa 
colline.






                                                               Elle est polyglotte,
                                                            Elle s'exprime en trois langues,
                                                            Le Français, le Mic mac,et l'anglais.

                                               Bientôt, Elle recevra ses habits d'apparats...
                                             Elle rayonnera, et régnera sur les paysages Gaspésiens.