jeudi 30 août 2012

Les Galets de Natashquan...

Partout, 
il
y
a des 
galets,
nous
prenons
plaisir
à 
déambuler 
dessus.
                                                           Partout?
                                                       non,
                                                          au
                                                                  Nord
                                                   du
                                                                  Nord,
                                                  il
                                                        y
                                                                  a
                                                         un village d'irréductibles,                                             
                                                      qui
                                                   eux,
                                                           entreposent
                                                  leurs
                                                                     prises
                                                       dans
                                                                   leurs
                                                       galets.



                                                  À Natashquan,
                                                les galets, sont ces charmantes
                                               petites bâtisses,
                                               qui servaient d'entrepôt
                                             pour le poisson séché.                                     

                                                  Elles sont aujourd'hui,
                                              classées monuments historiques.
                                                   Qui dit monument historique,
                                                dit montagnes d'interdits et d'exigences
                                               de toutes sortes, de la part du gouvernementeur.
                                                 Entre autre, bêtise étatique,
                                             il était interdit de même rénover ces installations.
                                           Alors,devant cette situation, les propriétaires
                                          ont donnés aux décideur, leur intention,
                                           de simplement détruire ces bâtisses si elles n'étaient
                                           pas rénovées et entretenues correctement.
                                          Bonne nouvelle, il ont obtenus gain de cause,
                                           les galets de Natashquan,
                                           seront rénovés.

                                              Morale de cette histoire:
                                          Quand le peuple se tiens debout, il se fait
                                             respecter.

Quelques paysages de Natashquan...

C'est
bien beau,
marcher la tête baissée,
nous y
 voyons
tellement
de belles
choses.

                                                  Pourtant, en relevant, juste un peu,
                                            le regard,
                                           c'est la beauté de cette nature indomptée
                                           qui s'offre à nous
                                           pour notre plus grande joie.




















                                                            Cet ami bien connu,
                                                        est venu nous saluer,
                                                       un peu avant notre départ...


                                                           Avant de quitter, Natashquan,
                                                    il me reste à vous présenter
                                                   le trésors de ces lieux...
                                               Mais, c'est au prochain billet...

mercredi 29 août 2012

Natashquan, quelques bâtiments...

C'est
bien beau,
s'arrêter
à chaque 
rivière rencontré,
mais 
si 
nous continuons
comme ça,
nous 
ne
nous
rendrons jamais,
au
bout de la 
route.
                                                         Bon, nous l'avons vu.
                                                Revenons vers
                                               le but de ce voyage,
                                           Natashquan.
                                                  Juste en face,
                                                 de l'accueil, car c'est vraiment, tout un accueil,
                                           je disais donc,
                                            Juste en face de l'accueil touristique
                                            que nous venons de quitter, la tête remplie
                                           de mille site à visiter,
                                             se dresse devant nous,
                                         la croix, et son compagnon le bouleau effeuillé.
                                                  Ils trônent tous les deux,
                                            fièrement, en face de l'église de Natashquan.
                                               Comme la pluie commence à tomber,
                                             nous entrons quelques moments,
                                           à l'intérieur de ce temple sacré.
                                           Quelques visiteurs entrés avant nous,
                                           jouent le rôle de pèlerins,
                                           l'instant d'une photo.


                                               Comme l'heure du dîner est passé
                                              et que la faim nous tiraille,
                                             nous nous dirigeons,
                                             vers le restaurant sans fritures de la place.


                                                Après s'être bien sustenter, nous commençons
                                              notre visite, par le musé, où est reconstituer
                                            le magasin général et autre services du temps passé.


                                             
                                                               À l'extérieur,
                                                    nage tant bien que mal,
                                                   ce digne représentant
                                                de la faune aquatique du lieu.
                                                  Ce serait dans cette maison,
                                               qu'aurait passé sa jeunesse,
                                               le barde si bien connu de ce village...
À moins que ce ne soit dans celle ci...
Mon souvenir
des explications
que 
l'accueillante 
dame
nous 
a si bien
donné
s'estompe
dans 
ma 
mémoire.
Alors, 
je 
vous
laisse 
le plaisir
de le 
découvrir...
                                                                Nous pouvons,
                                                             maintenant, continuer notre voyage,
                                                             nous avons le choix.
                                                             De Natashquan,
                                                            le monde entier
                                                             est à notre portée.
                                                                Au prochain billet,
                                                            les alentours de Natashquan
                                                            en images...